Blog

Vous êtes ici

Développer son activité B2B avec le dropshipping : comment faire ?

blog post banner

Le dropshipping, ou livraison directe en français, connaît un réel engouement depuis plusieurs années. Les PME et TPE sont de plus en plus nombreuses à se lancer dans cette stratégie d’approvisionnement. Communément associé au e-commerce B2C, le dropshipping s’applique pourtant à de nombreuses industries en tant que méthode de commercialisation B2B. En quoi consiste ce mode de distribution ? Comment faire du dropshipping B2B ? Quels sont les avantages et les obstacles à connaître avant de se lancer ?

 

Qu'est-ce que le Dropshipping ?


Bref aperçu des objectifs et du fonctionnement du dropshipping

 

Si l’intérêt pour le dropshipping business ne cesse de croître ces dernières années, c’est parce que cette nouvelle gestion des flux améliore la logistique des entreprises. Concrètement, le dropshipping fonctionne comme une livraison directe sans centre de distribution. Grâce à ce processus de vente, une entreprise peut vendre un produit sans l’avoir en stock. Dès qu’un client passe une commande pour un produit, l’information est transmise au fournisseur et ce dernier se charge de livrer l’article directement. Ainsi, cette méthode d’approvisionnement réduit les opérations intermédiaires, nombreuses et superflues, de la supply chain pour en maximiser l’efficacité et minimiser coûts et délais.

Dans cette perspective, le dropshipping ne doit pas être confondu avec de la pure vente en ligne avec des fournisseurs spécialisés qui dédient leur activité au e-commerce. Le dropshipping B2B se conçoit comme une livraison directe à des points de vente, complémentaire du modèle de distribution principal et traditionnel.

 

 

Comprendre le dropshipping B2B avec un exemple concret

 
En fonction du marché, le dropshipping est une stratégie commerciale particulièrement avantageuse. Citons notamment :

 

  • Les produits saisonniers qui doivent être livrés à temps au client. Il s’agit de tous les produits liés à une saison en particulier ou à une période de fête. Par exemple, les décorations de Noël, les vêtements d’été, le mobilier de jardin ou encore les chocolats de Pâques. La livraison directe permet ainsi de traiter un plus grand nombre de commandes en période de consommation accrue sans investir dans des capacités logistiques qui resteront inutilisées le reste de l’année.
  • Les produits tendance dont la valeur est limitée dans le temps et qui nécessitent donc une gestion de flux plus souple et réactive.
  • Les produits onéreux ou gros (comme les machines par exemple) dont la livraison directe pourra réduire les coûts d’entreposage et de transport
  • Les produits à rotation rapide dont la demande est élevée et constante (alimentation, boissons, hygiène, etc.)
  • Les produits en rupture de stock peuvent également être traités en livraison directe afin de réapprovisionner le marché plus rapidement.

 

Ainsi, prenons le cas d’une jardinerie. Après avoir segmenté ses produits (plantes, quincaillerie, outillage, épicerie, etc.), l’entreprise peut choisir le dropshipping pour certains segments comme l’épicerie fine qui doit avoir une rotation rapide en raison des dates d’expiration et qui ne constitue pas l’activité principale de l’entreprise. À chaque commande, le fournisseur livrera directement le client sans nécessité de stock pour l’entreprise.

entreprise jardinerie dropshipping

Comment faire du dropshipping ?

 

Faire du dropshopping B2B suppose de bien préparer sa stratégie au préalable. Tout d’abord, il s’agit de bien choisir ses fournisseurs. De nombreuses places de marché se proposent d’accompagner les fournisseurs et les revendeurs (appelés dropshippers) dans leur stratégie dropshipping, des plus généralistes (AliExpress, eBay, Amazon) aux plus spécialisées (ManoMano). Consultez les avis en ligne des fournisseurs et des produits vendus (en considérant le volume de vente) pour privilégier des partenaires fiables et sérieux. Pensez aussi à vérifier les conditions de retour et les délais de livraison en fonction des produits. Par ailleurs, vous pouvez aussi faire appel à vos fournisseurs habituels et négocier avec eux un mode de livraison directe pour certains produits.  
 
Si vous avez un site e-commerce, il ne faut pas négliger l’importance du référencement dans la mise en place d’une stratégie dropshipping e-commerce. Une fois le site créé, il s’agit d’optimiser les fiches produits. Les moteurs de recherche sanctionnent le contenu dupliqué, qui consiste à recopier les fiches des grossistes et fournisseurs. À l’inverse, privilégiez des fiches produits uniques et optimisées en fonction des mots-clés et des intentions de recherche des acheteurs. Certains outils, comme Google Keywords Planner, permettent de trouver les mots et expressions utilisés par les internautes sur votre segment de marché. De manière générale, votre stratégie de référencement peut reposer sur d’autres contenus comme des articles de blog ou des livres blancs.
 

Quels sont les avantages et inconvénients du dropshipping ?

 

Avantages Dropshipping

Les avantages du dropshipping

 
  • En externalisant la gestion des stocks, l’entreprise réduit ses coûts, notamment de stockage et de manutention mais aussi administratifs.
  • L’entreprise réduit également ses risques financiers, notamment en cas de dommages infligés aux produits.
  • L’absence de logistique permet aussi de diminuer les délais de livraison (à condition de s’assurer de la bonne maîtrise des flux et de la fiabilité du réseau du fournisseur).
  • L’entreprise peut se permettre de commercialiser une sélection plus large de produits par rapport à un mode de distribution classique.
 
Inconvénients Dropshipping

Les inconvénients du dropshipping

 

  • L’entreprise entre dans une relation de dépendance vis-à-vis de son fournisseur pour satisfaire à temps les commandes de ses clients – d’où le besoin d’une relation de confiance avec le fournisseur.
  • L’entreprise perd tout contrôle sur les conditions et les modalités de l’envoi des produits – opération déléguée entièrement au fournisseur.
  • L’entreprise peut rencontrer des difficultés de centralisation des ventes et de suivi des commandes clients.

 

 

Pourquoi faire appel à un logiciel spécialisé ?

 

En faisant appel à un logiciel spécialisé qui permet d’associer un modèle dropshipping à une gestion traditionnelle de négoce ou de commerce de gros, vous pouvez profiter pleinement des avantages de ce mode de vente sans vous soucier des obstacles, d’ordre pratique ou technique. Ainsi, un logiciel comme Erplain permet de diversifier votre activité en combinant différentes stratégies de distribution. L’intérêt principal d’un tel logiciel réside dans la gestion simplifiée des stocks et des commandes clients. À tout moment, vous conservez le contrôle et la visibilité sur l’ensemble de votre activité.

 

Votre mission ne s’arrête pas au lancement d’une stratégie de dropshipping. Au contraire, il s’agit d’analyser et optimiser les résultats en suivant un grand nombre de données disponibles. C’est précisément ce que permet Erplain. Et puisque l’intégration avec Shopify est possible, Erplain constitue une solution complète et adaptée !

 
Vous souhaitez combiner le dropshipping avec d’autres systèmes de commercialisation B2C et B2B ? Avec le logiciel Erplain, complétez votre stratégie commerciale existante !