Blog

Vous êtes ici

Tout ce qu’il faut savoir sur la vente en consignation

blog post banner

Vous aimeriez pouvoir accélérer la mise sur le marché de vos produits ? La vente en consignation est spécialement pensée pour stimuler votre activité, doper votre croissance et gérer des ventes omnicanales. Comment se lancer dans le dépôt-vente tout en assurant la gestion des ventes et des stocks ? Découvrez dans ce guide toutes les informations clés sur la vente en consignation.
 

Vente en consignation : de quoi s’agit-il ?

La vente traditionnelle repose sur un processus simple. Le vendeur, distributeur ou détaillant, achète ses produits auprès d’un fournisseur ou directement du fabricant. Il prend aussitôt possession des marchandises, doit généralement les stocker et les vendre à son tour. C’est une condition indispensable pour rentabiliser son investissement. Sauf s’il opte pour la vente en consignation ou dépôt-vente.

Un contrat de consignation est signé entre le consignateur d’une part, le propriétaire des marchandises jusqu’à la vente, et le consignataire. Ce contrat de dépôt de marchandises doit comporter un certain nombre de clauses, en particulier concernant :

  • Les modalités de paiement ;
  • Les frais de livraison ;
  • La durée de l’entente entre les parties ;
  • Les assurances, notamment en cas de vol à l’étalage et réception de marchandises endommagées.

    Le contrat de consignation
     

Pour améliorer leur notoriété et maximiser leurs chances de vendre, les consignateurs sont de plus en plus nombreux à contacter des vendeurs pour du dépôt-vente, en privilégiant aussi bien les canaux de vente physiques et digitaux. Avec la vente en consignation, l’expéditeur reste propriétaire du stock en consignation jusqu’à sa vente par le consignataire. Ce n’est qu’une fois cette vente effectuée que le consignataire paie pour l’achat de ses marchandises. Il devra faire parvenir au même moment les recettes de ses ventes à l’expéditeur. Si la vente n’a pas lieu, il peut retourner les produits. Dans ce cas, il n’aura pas à supporter les coûts associés aux invendus

Le consignateur conservant la pleine propriété des marchandises jusqu’à la vente, il est en droit de demander le retour de ses marchandises. Et ce, à n’importe quel moment. Des normes sont également prévues pour le stockage des biens consignés par le consignataire. Ainsi, ce dernier devra les conserver séparément des marchandises qui lui appartiennent.

Dans le cas de la vente en consignation, le consignateur étant le propriétaire des biens, ceux-ci ne peuvent pas être saisis par les créanciers du consignataire. Sachez que le dépôt-vente peut également être une clause de contrat d’affacturage. La technique d’affacturage désigne une opération de gestion financière, où une société de crédit (l’affactureur) gère le recouvrement de créances d’une entreprise..
 

Vente en consignation : pour quels marchés et quels produits ?

La pratique du dépôt-vente est notamment utilisée pour les marchandises saisonnières. Parmi celles-ci, citons entre autres les décorations de Noël, les articles de plage et les vêtements d’été. Mais aussi les journaux et les magazines. Leur durée de vie sur le marché est limitée. Et le risque de ne pas vendre ces produits est plus élevé que pour les marchandises traditionnelles. C’est également le cas des denrées périssables comme la viande, les œufs ou encore les fruits et légumes frais. 


Les produits de la vente en consignation

 

Par ailleurs, le modèle de vente en consignation est particulièrement intéressant pour les gros articles, coûteux à stocker, comme les meubles par exemple. Le dépôt-vente se généralise aussi pour les nouveaux produits lancés sur le marché et dont le succès commercial est difficile à prévoir. 
 

Quels sont les avantages et les inconvénients de la vente en consignation ?


Les avantages de la vente en consignation
 

  • Le consignateur dispose de plus de visibilité pour commercialiser ses marchandises.
  • Le consignateur a plus de chances de convaincre les commerçants, de gros comme de détail, à ajouter leurs produits dans leurs rayons.
  • Le consignataire n’a pas de coûts de stockage ni de coûts de possession à prévoir, ce qui implique une meilleure gestion des flux de trésorerie et moins de risques financiers.
  • Le consignateur peut optimiser sa rotation des stocks et n’a pas à conserver ses produits dans un entrepôt en attendant l’afflux des commandes.
  • La vente en consignation peut servir de phase test pour confirmer le succès commercial de nouveaux produits.

    Les avantages de la vente en consignation
     

Les inconvénients de la vente en consignation
 

  • Le consignateur ne réalise aucun chiffre d’affaires tant qu’un client n’achète pas les produits au consignataire.
  • Le consignateur doit disposer de suffisamment de liquidités dans l’attente de l’éventuel paiement de ses marchandises.
  • Le consignataire peut endommager le stock en consignation, engendrant des coûts pour le consignateur en cas d’invendus – d’où l’intérêt des assurances dans le contrat de consignation.
  • Les clients eux-mêmes peuvent endommager les produits en rayon.
  • Le consignateur peut éprouver des difficultés à gérer et suivre ses stocks, qui se retrouvent éparpillés.
  • Le consignateur n’a aucun contrôle sur l’espace de vente effectivement accordé à ses marchandises par le consignataire.
  • Prenant peu de risques, le consignataire n’est pas réellement incité à faire la promotion des biens consignés. À l’inverse, il pourra être tenté de conseiller les marchandises qui lui appartiennent vraiment pour rentabiliser son investissement.
  • La plupart des efforts d’investissement pour vendre les produits sont à la charge du consignateur.
     

Pourquoi faire appel à un logiciel spécialisé pour la vente en consignation ?

En tant que consignateur, faire appel à un logiciel spécialisé vous permet de gagner en visibilité et en contrôle sur le dépôt-vente. La solution erplain optimise la gestion de vos ventes en consignation avec plusieurs fonctionnalités disponibles :

  • Vous pouvez créer plusieurs profils de consignataire et plusieurs lieux de stockage pour vos différentes consignations et optimiser le suivi de vos marchandises.
  • Vous pouvez suivre en temps réel le niveau des stocks sur chaque lieu de vente et gérer la réception des articles invendus par le consignataire.
  • Vous pouvez créer un mouvement de stock pour réapprovisionner un lieu de consignation (en savoir plus).
  • Vous pouvez éditer une facture à partir du lieu de stockage de votre consignataire directement depuis le logiciel.


    Les niveaux de stocks - erplain
     

C’est votre situation qui permettra de déterminer si le dépôt-vente a un intérêt pour votre activité, il faudra évaluer en amont les avantages et les inconvénients de ce modèle de vente. En un mot, pas de vente en consignation réussie sans préparation. Prenez le temps d’étudier les différents scénarios et de vous faire conseiller par un cabinet comptable pour les aspects juridiques et pratiques. Mais aussi de vous faire accompagner de A à Z, le cas échéant, par un logiciel spécialisé qui gère l’ensemble des caractéristiques de la vente en consignation !